samedi 1 juin 2019

Je fais le point sur... la première moitié 2019

Cela fait bien longtemps que je n'ai pas évoqué ici la progression des enfants...! Nous avons été très occupés depuis le début de l'année, avec en prime un déménagement prévu cet été. 
J'ai dû refaire plusieurs fois mon programme, mais enfin nous voyons le bout : plus que cinq semaines de cours... (rien de tel que l'IEF pour apprécier les vacances !)

Amaryllis vient de fêter ses neuf ans. Elle s'est mise à apprécier l'anglais (j'ai rajouté une séance "révisions" dans la semaine, ce qui lui a permis de mieux retenir le vocabulaire). Elle a toujours une passion dévorante pour la géographie (si je l'écoutais, nous ne ferions que ça... elle passerait bien ses journées à faire son puzzle des départements). Cette année, nous avons étudié la France, en première partie d'année les généralités physiques, puis en seconde partie les régions. Il ne nous reste plus que l'Outremer). 
En maths, nous avons terminé les fractions, et nous sommes maintenant dans les calculs de surface. Elle aime toujours autant lire, surtout des histoires vraies. Elle s'est plongée avec délice dans la série de "La petite maison dans la prairie", puis Heidi (je sais, ce n'est pas une histoire vraie, mais c'est réaliste !), les intemporelles Petites filles modèles, relit régulièrement les vies de saints (cette collection chez Téqui lui plaît beaucoup). 


 Pervenche a soufflé ses sept bougies à Pâques. Son écriture s'améliore (pas sa motivation à écrire !) et elle est passée au petit interligne Seyès. Nous continuons à beaucoup travailler la lecture "consciente" (la priorité de l'année !). Après des débuts difficiles, les tables d'addition/soustraction (je fais travailler les deux) sont acquises et elle s'attaque maintenant aux tables de multiplication (elle a déjà bien travaillé le "compter en sautant" Montessori). 
La petite multiplication (avec perles/timbres/boulier) est acquise, elle a vite compris le principe de la multiplication x10 x100 x1000 et nous allons bientôt commencer le damier pour la grande multiplication. 
Nous continuons la grammaire (nature de mots... les fonctions ne seront pas introduites avant septembre prochain) et elle commence à apprendre la conjugaison du présent


Serpolet est tout déçu de devoir attendre sa date d'anniversaire ("c'est après-demain, d'accord maman ?") ! Il est maintenant entré dans les mathématiques avec les barres rouges et bleues, et le début des chiffres rugueux. Je lui ai également présenté les lettres mobiles, ce qui lui permet de composer quelques petites mots ! 

Il reste quand même beaucoup plus intéressé par ses playmobils de police et de travaux que parce que je lui propose... Normal 😁 


Pour l'année prochaine, il faut que je trouve une organisation me permettant de lui faire remplir son contrat (1 fois les lettres mobiles, 1 fois les chiffres, 1 autre activité de son choix), même quand les filles exigent beaucoup d'attention (et de patience...!).

J'ai bien avancé mon programme pour l'année prochaine, choix des manuels, répartition des leçons sur les 36 semaines de cours prévus. 
Pour Amaryllis, cela s'est fait assez facilement, dans la suite de cette année. Pour Pervenche, après avoir - naïvement - pensé un moment que j'allais pouvoir reprendre ce que j'avais fait pour sa grande soeur au même âge, il m'a fallu changer mon fusil d'épaule et construire une progression adaptée à son caractère et à ses capacités. 
Là où Amaryllis est motivée par la nouveauté et la difficulté (quitte à tout envoyer balader si elle ne comprend pas dans les dix minutes !), Pervenche en sera effrayée. Donc pour Amaryllis, je n'hésite pas à revoir plusieurs fois les mêmes choses (de différentes façons, pour que ça ait l'air nouveau 😅), avec Pervenche, je dois y aller très progressivement et ne passer à le leçon suivante qu'une fois la précédente parfaitement acquise. 
J'ai donc beaucoup réfléchi aux choix de manuels, quitte à en racheter d'autres plus progressifs.
Je vous parlerai de ça en détail dans les semaines à venir ! 
C'est aussi ça, le challenge de l'IEF... Ne pas comparer... et proposer à chacun de ses enfants ce qui lui est le mieux adapté. 



Nouveau livre pour la jeunesse ! Louise de Bettignies

Le temps passe tellement vite... que je ne vous ai pas encore présenté mon dernier livre pour la jeunesse (à partir de 14 ans... et sans limite d'âge !). 

Après Bienheureuse Alix Le Clerc, je voulais faire découvrir une femme qui a montré un grand courage pendant la Première Guerre Mondiale : Louise de Bettignies.



"Jeune fille de bonne famille", elle aurait pu se contenter de mener la vie des jeunes filles de son époque, entre bals et œuvres de charité, mais elle a voulu aller plus loin et donner plus. Cela l'a conduit tout d'abord à poursuivre son instruction dans une université anglaise, puis à s'engager dans la "Ligue des femmes françaises", à être gouvernante dans diverses grandes familles d'Europe (elle parlait donc parfaitement anglais, italien et allemand), sans oublier une grande force d'âme malgré les épreuves (décès de son père, perte de la fortune familiale).

Toutes ces richesses, Louise n'a pas voulu les garder pour elle, mais quand la guerre s'est déclarée, elle y a vu l'occasion de servir son pays et ses compatriotes. Elle a donc été la première femme à la tête d'un réseau d'espionnage... ce qui lui a coûté la vie.


Vous pouvez le commander à l'éditeur (ici) ou vous adresser directement à moi pour avoir un exemplaire dédicacé 😊 (13€ envoi inclus)

mardi 5 février 2019

Un ourson sur un arbre { le livre du mois #13 }

Pour le livre du mois de février, je n'ai pas eu un instant d'hésitation ! Voici donc le dernier livre d'Ethel Ravidat (que je remercie vivement) : Un ourson sur un arbre.

Nous avons déjà à la maison Avant la nuit et Sous le soleil et les enfants ont reconnu immédiatement le style si personnel d'Ethel dans ce petit ourson "trop mignon".




A travers ce beau livre en papier glacé épais, nous suivons la promenade d'un ourson dans la forêt. Il rencontre un rouge-gorge ou un lièvre, se régale de poisson frais ou de pousse d'arbres craquantes et, pour finir... un gros câlin avec sa maman ourse, bien sûr !

Comme dans tous ces ouvrages, l'écriture est poétique, avec un vocabulaire précis, sans alourdir l'histoire pour qu'elle reste accessible même aux plus jeunes. Serpolet, du haut de ses trois ans (et demi !) a écouté avec grande attention et l'a choisi pour sa lecture du soir.


L'écriture cursive, le format aéré, la taille de police assez grande, tout est fait pour que les jeunes lecteurs comme Pervenche prennent plaisir à cette lecture en autonomie.


Les illustrations au crayon de couleur, douces et réalistes, sont bien mises en valeur par ce récit si vivant (un vrai "living book" pour les plus jeunes)


Pour le commander, c'est ici, sur le site des Editions Lilavril.

vendredi 11 janvier 2019

Le livre du mois #12 : Jeux d'éveil à l'écriture

Après une petite pause, je reprends la rubrique du Livre du mois pour vous présenter une trouvaille dont je suis enchantée.

Cette fois-ci, il s'agit d'un livre pour adultes, mais qui n'intéressera pas seulement pour les parents qui ont choisi l'école à la maison :

Jeux d'éveil à l'écriture, d'Agnès Daubricourt


Sous une forme claire et très vivante, illustrée de photos, l'auteur propose de nombreuses activités pour préparer nos jeunes enfants (à partir de 2 ans) à l'écriture.






















La première partie se compose de jeux de "gymnastique préparatoire à l'écriture", pour musculer les doigts et développer la motricité fine. J'y ai repéré beaucoup de choses à proposer à Serpolet (et même à ses soeurs !).



La seconde partie vise à "s'ouvrir au monde". J'y retrouve Montessori et Elizabeth Nuyts (deux excellentes références !) : apprendre à voir, à écouter, etc, toujours accompagné de la parole pour ancrer ces observations (cf E. Nuyts).



La troisième et dernière partie se tourne plus particulièrement vers le graphisme : bonne tenue du crayon, et une présentation rapides des lettres.

J'ai particulièrement apprécié le fait que toutes ces activités soient réalisables facilement à la maison, sans achat de matériel coûteux ou compliqué à fabriquer.

Vous pouvez feuilleter le premier chapitre sur le site de l'éditeur.

Un guide à offrir à tous les parents !

mardi 18 décembre 2018

Bilan du premier trimestre

Oui, je sais, je suis passée d'un bilan mensuel, à bimestriel et maintenant... au trimestre ! Le temps passe trop vite ! 

Après presque quatre mois d'école-maison, voici venue l'heure de faire un petit point...
Je suis assez contente de l'emploi du temps prévu même si j'ai déjà fait quelques petites modifications, en fonction des progrès et des besoins (par exemple, Pervenche n'a plus besoin maintenant de faire des dictées/lectures de nombre tous les jours, mais un jour sur deux, alors que j'aimerais qu'elle commence l'orthographe).
Je rajoute également des exercices de concentration d'Elisabeth Nuyts , je vous en parlerai plus en détail, parce que, encore une fois, je suis vraiment convaincue des bienfaits de cette approche.



Amaryllis, après un début d'année scolaire un peu difficile ("ça ne m'intéresse pas, je ne veux pas travailler...") a fini par s'y mettre. Elle aime toujours autant la poésie et la géométrie. La grande nouveauté de cette année, c'est l'anglais ! Après un moment difficile quand elle a réalisé qu'elle allait devoir apprendre par cœur du nouveau vocabulaire (pas moyen de deviner, cette fois...), cela lui plaît. Nous utilisons la méthode "News from Dublin" pour le CM.
Pour l'anecdote, tous les enfants profitent des leçons, parce que j'ai entendu Serpolet répondre, à sa soeur qui lui demandait où j'étais : kitsen ! (in the kitchen) 😂. Il faut l'entendre taquiner Amaryllis qui essaye de répéter "Where are you ?" : "ouayouyouyou ?". 


Pervenche, quant à elle, ce n'est pas qu'elle n'a pas envie de travailler, mais "ça la fatigue...". (sans commentaire).  Comme Amaryllis au même âge, elle se trouve à la période charnière (mais exigeante) pour la lecture : celui où l'enfant apprendre à évoquer (mettre des images sur ce qu'il lit), pour comprendre vraiment et être capable de lire une vraie histoire. Spontanément, elle lit avec facilité des albums illustrés, en classe-maison nous lisons donc une histoire plus longue (les premiers "Rouge et or Dauphine", elle n'aime pas plus qu'Amaryllis la bibliothèque rose !). Elle fait une pause après chaque paragraphe pour me raconter ce qu'elle a lu et je lui pose des questions.
Son écriture progresse bien, elle a commencé le cahier Dumont "Perfectionnement" (petit interligne).
Elle est bien entrée dans la grammaire (verbe, nom, déterminant, adjectif, adverbe) (après un temps où elle dessinait les symboles complètement au hasard... Si si...).




Serpolet a fait de gros progrès en langage depuis cet été... et depuis, il ne s'arrête plus de parler, nous racontant des histoires complètement farfelues !
La dernière en date ? Sa jument, qu'il avait soigneusement enfermée dans le coffre de sa voiture, a mangé les clefs de la-dite voiture... Tout le reste est à l'avenant. 




Il est passionné par le bricolage en tout genre, passe beaucoup de temps à "repeindre" son bureau, mes placards, à visser, scier, etc. Son bruit est souvent assez gênant !
Son contrat est de trois activités par jour : les lettres rugueuses (il en connaît bien 10) avec le "je devine", le matériel sensoriel (tour rose, escalier marron, cabinet de géométrie, volumes bleus, premiers triangles constructeurs et depuis quelques jours : le binôme !), une activité de langage (nomenclature, images séquentielles) ou de la motricité fine (il découpe à qui mieux mieux !).






Les "Snapcircuits" pour découvrir l'électricité ont bien plu, aussi bien aux filles (qui peuvent les réaliser en quasi-autonomie) qu'à moi (matériel solide et pratique).