mercredi 6 décembre 2017

Bilan de novembre


Voici que la saison décline,L’ombre grandit, l’azur décroît,
Le vent fraîchit sur la colline,
L’oiseau frissonne, l’herbe a froid.



Il me semble que ce mois est passé à toute vitesse...! Pourtant je n'ai pas l'impression d'avoir fait des choses particulières (à part me promener virtuellement d'administration en administration à cause d'un excès de zèle d'un fonctionnaire des impôts 👹), où donc va le temps ?

Bienvenue au restaurant !
Serpolet découpe toujours avec autant d'enthousiasme, ses sœurs n'ont qu'à bien ranger leurs affaires, rien ne lui résiste ! En revanche le principe de la corbeille à papier est encore assez floue dans son esprit. 


 Il se passionne pour les dominos ; j'aimerais avoir plus de temps pour faire des activités avec lui, à noter dans mes résolutions pour l'année prochaine ! Il a pris spontanément les cadres d'habillage (la mère indigne que je suis n'avais même pas pensé à lui présenter)


Il est devenu un champion de tricycle, mais pour l'éloquence, on repassera ! (même s'il utilise maintenant quelques petits mots). 

"avec une seule main !"



Pervenche découvre à son tour les joies de la lecture... à des moments plus ou moins opportuns. Sa motivation pour travailler est assez variable ! 

La perspective de commencer la grammaire après Noël ainsi que le cahier d'écriture n°2 lui donne un peu de courage. L'écriture commence à venir !


Amaryllis a décrété que "en fait, j'aime bien l'écriture, la logique et les dictées aussi et je commence à aimer la lecture". En revanche, les calculs rapides et les "histoires pour calculer" lui semblent toujours rébarbatifs, sauf les manipulations avec les perles Montessori. 

grande division... avec une seule planche perforée !
Elle se passionne pour la logique ... et la grammaire ! Elle a fait sa première audition de piano avec grand plaisir. 





samedi 2 décembre 2017

Avent 2017

J'ai réalisé avec horreur et stupéfaction que l'Avent commençait .... demain, hé oui ! 



Les filles attendent avec impatience de faire la crèche, de bricoler leurs cadeaux de Noël, mais je voulais aussi leur proposer une petite progression spirituelle pour ce temps là (petite, parce qu'ils participent déjà au catéchisme de la paroisse qui les forment très bien).

Vous pouvez télécharger ici ce document, largement inspiré de celui de 2014 (pratique, ce système d'année liturgique ! ), qui permettra à Amaryllis et Pervenche de préparer leurs cœurs à cet avènement.


Voici donc en trois étapes (oui, si vous êtes très observateurs, vous aurez remarqué que la quatrième semaine de l'Avent est réduite au seul dimanche 24), un chemin vers Noël.

Première semaine :
-        Installer les crèches (salon, coin prière) 
-        Introduction + histoire "les 3 maisons" (ici et )
-        Les prophéties d’Isaïe 
-        Fête du 8 décembre

Deuxième semaine :
-        Confectionner des guirlandes et autres décorations, commencer les cadeaux
-        Rappel du 8 décembre : Annonciation : récit et figurines 

Troisième semaine :
-       Réaliser les cadeaux
-       Visitation : récit et figurines, Saint Jean-Baptiste (5 pains & 2poissons)


Tout au long de l'Avent, un chemin à colorier chaque jour, pour se souvenir de faire des efforts.
Comme les autres années, nous lirons le livre de Noël, je mettrais en valeurs les puzzles, les santons seront à dispostion, etc.

Gwen, ça c'est nous quand nous serons vieilles 😀

Selon l'âge de vos enfants, vous pourriez être intéressé par les années précédentes : 2016, 2015, 2014 et 2013. (attention, les textes liturgiques changent).


mardi 31 octobre 2017

"L'arbre qui chante" : le livre du mois #7


Pour ce septième épisode du "livre du mois", je souhaite partager avec vous un auteur que j'ai découvert récemment, au hasard de brocantes : Bernard Clavel.





Ce sont des histoires réalistes, intéressantes et écrites d'une manière très poétique, dès 5 ans (c'est un peu long, à lire en plusieurs épisodes). Nous avions lu l'année dernière "La maison du canard bleu" et ce mois-ci, ce fut un autre enchantement avec "L'arbre qui chante" (j'ai une ancienne version, je n'ai pas vérifié que celle de 2005 avait bien le texte intégral) !


L'une comme l'autre raconte les aventures de deux enfants vivant en pleine nature et qui font des rencontres merveilleuses. C'est vieux de près de cinquante ans, mais ça n'a pas pris une ride !

vendredi 20 octobre 2017

Bilan de septembre

Petit bilan de septembre... et octobre (vue la date !)


Serpolet s'est pris de passion pour le découpage. Gare aux dessins qui traînent, il fait montre d'un enthousiasme appliqué et persévérant ! 
Je lui ai donné des petits ciseaux avec un ressort à l'intérieur, il a très vite compris le fonctionnement. D'abord des bandes de papier étroites, il sait maintenant découper des feuilles entières.



Pervenche a bien du mal à se mettre au travail... elle progresse tout de même en lecture (début des pochettes de phonèmes) et le travail avec les cahiers de Danièle Dumont porte ses fruits en écriture. Espérons que dans les semaines à venir, elle va retrouver motivation et persévérance... 



Pour Amaryllis, ça roule, elle fait son travail avec une bonne volonté raisonnable, il me semble avoir bien dosé le travail. Les cours de piano la passionnent (même si ce serait encore mieux si maman pouvait rester dans la salle...),  le solfège un peu moins, mais la méthode est très ludique et vivante.


activité peinture à l'encre - un jour de grande motivation !


Promis, je vais essayer d'être plus présente ! Beaucoup de projets en cours...

vendredi 22 septembre 2017

Le livre du mois #6 La marmite aux pièces d'or, Elizabeth Goudge

Je m'aperçois que je ne vous ai jamais parlé ici d'un auteur que j'aime beaucoup et méconnu à tort, Elizabeth Goudge.
Romancière anglaise du début du XXème siècle, son oeuvre est réputée pour sa grande poésie. 
Elle a écrit surtout des romans pour adultes, mais aussi quelques pièces pour enfants.
Ses œuvres sont hélas difficiles à trouver ! Mais elle commence à être découverte et donc éditée.

Je vous présente donc ici La marmite aux pièces d'or, recueil de nouvelles, dont chacune d'elle est un petit trésor.

Avec un dernier sourire et un dernier geste de la main, il les congédia et retourna vers son fauteuil et sa contemplation du soleil couchant.
Il se surpassa ce soir-là. Le regarder c’était comme si l’on contemplait le pinceau d’un peintre infaillible ; éclaboussant une toile de dix lieues de couleurs audacieuses. Il s’enflammait de plus en plus ; améthyste et lilas sur les montagnes, un ciel d’azur moucheté de nuages roses qui ressemblaient à des plumes frisées, une mer de soie grise ridée qui renfermait les couleurs du ciel, les montagnes nichées dans la courbe de chaque vague avec çà et là une tache de couleur plus vive à l’endroit où un champ d’herbes de Saint Jacques jaunes ou de blé mûrissant se détachait sur la pente inférieure d’une montagne, ou à l’endroit où des algues orange s’étalaient sur le sable d’argent… Puis un brusque orage monta de l’occident et effaça la couleur… Quand le peintre recommença, il avait changé d’idée ; son pinceau aux cheveux de comète n’avait plus que de l’or. Cela devint de plus en plus incandescent ; des montagnes fauves avec de l’or à leurs sommets et la flamme des champs de blé ondulant autour de leurs pieds, une mer d’or uni avec au-dessus la voûte du ciel empanachée de nuages dorés comme les ailes d’un archange ; et, de plus en plus profond, à mesure que la couleur d’or s’approfondissait, un silence s’étendit sur l’île, si intense que par la suite les hommes en parlèrent avec crainte et étonnement. Pas un murmure de la mer, pas un souffle de vent, ni le moindre écho d’un cri de mouette ; la terre entière s’était apaisée pour contempler le couchant doré.
Chacune des nouvelles met en scène des enfants épris de liberté, de vagabondages, aux prises avec des adultes pas toujours très compréhensifs mais dont le cœur se laisse toucher. 

Dans le même style, mais plus long : The runaways (dont je ne connais pas le titre français !)

Si vos enfants apprécient le merveilleux, je vous conseille La vallée qui chante.

Mes préférés pour les adultes sont Le pays du dauphin vert et l'appel du passé

Bonne découverte ! 

jeudi 14 septembre 2017

Bilan de la rentrée

Après une semaine et deux jours de reprise (et - déjà - une semaine de vacances pour raison familiale), voici un premier bilan.



Il est plutôt positif (ouf !).

Concernant l'organisation des journées, ça roule bien et j'ai même réussi à tenir tous les jours la narration avec enfants à l'heure (ah non, sauf hier, mais elle a été faite avant le dîner).

Pour le programme d'Amaryllis, il me semble avoir prévu la juste dose de travail hebdomadaire, ni trop, ni trop peu. Il en va de même pour la liberté de choix, je la trouve bien adaptée. Miracle, elle fait le travail demandé avec une bonne humeur assez constante, j'en profite tant que ça dure !
Elle fera du piano (+ solfège) au Conservatoire, le jeudi après-midi, et des stages de natation aux vacances scolaires (elle a déjà commencé, avec plaisir, fin août. Nous avons découvert avec stupéfaction que beaucoup d'enfants commencent dès 5 ans !  Amaryllis s'est donc retrouvé dans un groupe de plus jeunes, sans que cela n'ait eu l'air de la gêner. Pervenche attend son tour avec impatience). 

division avec les perles (éprouvettes)


Pervenche a eu *un peu* de mal à s'y remettre ("ça m'ennuie, ça me fatigue, je ne veux pas travailler"), nous avons relu le contrat, et j'ai fini par lui dire que, si elle voulait travailler en râlant, ça ne serait pas avec moi... 😃 (argument imparable). 
Elle continue la danse le mercredi.




Serpolet réclame ma présence raisonnablement (il a même repris seul la seconde boîte des couleurs, en le faisant très bien bien !). 

Et j'apprécie énormément d'avoir tout planifié à l'avance. Loin d'être un cadre-prison, cela me libère l'esprit, je n'ai qu'à regarder mon planning pour savoir ce qu'on va faire cette semaine, mettre les marque-pages au bon endroit le dimanche soir. Pendant que les enfants travaillent, j'enfile mes perles, activité utile (je n'ai pas l'impression - très agaçante - de perdre mon temps quand les enfants traînent) et qui ne me demande pas de concentration (je suis donc disponible pour les aider et superviser).
Normalement, toutes les différences activités sont bien calées maintenant (après X rendez-vous déplacés et re-déplacés.


Pour finir, voici notre nouvel ami, déjà adopté avec enthousiasme par les enfants ! Cela promet de belles séances de sciences naturelles :-)

* Belle rentrée ! *

mardi 12 septembre 2017

Poésie, art et littérature, un petit supplément d'âme pour nos enfants

Je remonte cet ancien article pour vous faire part de mon nouveau recueil de poésies, enrichi !
J'en ai extrait deux livrets, un pour Pervenche  et un pour Amaryllis, qui ont été imprimés et dans lesquels je piocherai à fur et à mesure de l'année. 

C'est ici !

********************

Apprendre par cœur, c'est déjà assez peu à la mode, mais alors, apprendre des poésies, serait-ce le summum de l'exercice inutile ? Pourquoi donc l'infliger à nos têtes blondes instruites à la maison ?

Il me semble qu'en lisant (et faisant lire) de la belle littérature à nos enfants, poésies incluses, nous leur donnons comme un supplément d'âme, nous leur permettons d'élargir et d'affiner notre vision du monde, la perception et l'expression de nos sentiments et l'écoute de ceux des autres. Ils entrent ainsi dans une longue lignée de lecteurs et d'écrivains qui ont aimé, souffert, voyagé, médité, ri, ... et s'enrichissent au contact de ce fabuleux trésor passé.

On pourrait écrire tout un pavé sur l'importance du beau dans l'éducation des enfants (IEF ou scolarisés !). C'est un moyen de toucher l'âme par les sens (les yeux sont la porte de l'âme) : de la belle musique, des belles œuvres d'art plastique, et de belles illustrations dans les livres qu'on leur propose. 

Voilà pourquoi j'essaye de mettre ce beau au menu de nos journées, et notamment dans le cadre de l'IEF.

Par exemple, l'expression écrite s'appuie principalement sur des œuvres.


Voilà aussi pourquoi la poésie est au menu quotidien de notre routine IEF.

Parce que c'est un exercice de lecture, d'écriture, d'orthographe, pour peu que la copie soit bien faite. Mais également pour ce qu'on appelle du terme vague de "culture générale" et qui me parait tellement important. 

Concrètement, voici comment je procède. Tous les jours, Amaryllis copie quelques vers de la poésie (en ce moment, 2 vers. J'augmenterai petit à petit la dose...). Nous la lisons ensemble entièrement, cela lui suffit pour la connaître par cœur à la fin de la séquence (nous faisons une récitation à deux voix, je commence la phrase, elle continue, à fur et à mesure des jours j'en dis de moins en moins). 

Vous pouvez télécharger ici le recueil de poésies que j'ai préparé. J'y pioche au gré de sa progression en orthographe, des saisons, des envies...


Voilà enfin pourquoi je me suis réjouie de voir Amaryllis plongée dans sa première lecture. Ce n'était pas le premier livre qu'elle lisait, mais c'était la première fois qu'elle le faisait spontanément et avec persévérance.



Dialogue d'un dimanche soir mémorable :
- Amaryllis, c'est l'heure de dîner.
- ...
- Amaryllis ? Tu viens dîner ?
Silence persistantAmarylliiiiiiiis ! A taaaaaable !
- Mais Maman !!! je suis en train de lire !
- Tu continueras après, viens s'il te plaît.
- Oh non, je voudrais bien finir mon livre
Et voilà. Je vous avoue que j'ai frémi, me souvenant de mes propres immersions bibliophiles. Selon l'expression familiale, "un hélicoptère aurait pu tomber sur la maison" que je ne l'aurais pas remarqué. ;-)
Mais je sais qu'elle a trouvé la porte d'un monde merveilleux qui lui promet beaucoup d'heures de bonheur.


Quand j'avais sept ou huit ans, mon grand-père m'a offert l'Anthologie de la poésie française, de Georges Pompidou, et il m'a dit: «Si tu veux être heureux dans la vie, il faut apprendre deux vers par jour.» Je l'ai fait. Il avait raison.
J'ai découvert un savoir, une saveur de la vie que je ne soupçonnais pas, que le quotidien ne donne pas. Je n'ai pas tout compris bien sûr - pas tout entier, pas tout de suite... Mais c'était beau. C'était grand. Et finalement, c'est tout simplement que ce qu'il y a de beau, de grand, se dépose dans un cœur d'enfant pour l'enrichir, par le cœur. Mais qui maintenant aura encore la chance d'apprendre un peu de poésie - par cœur ?
F.X. Bellamy, article complet ici 

lundi 28 août 2017

Le livre du mois #5 : Les volcans

Pour ceux qui ont bien suivi, les volcans ont été LE thème favori des filles l'année dernière... Nous avons donc lu - et relu - avec attention maints ouvrages sur le sujet.


Celui qui remporte ma préférence est : "Les volcans", dans la collection Questions-Réponses 6-8 ans chez Nathan.
(vous voyez que j'ai l'ancienne collection "mon petit monde"...)


Ce qui a retenu mon attention sur cet ouvrage en particulier est

-  le texte bien structuré, des explications pertinentes et complètes, adaptées à cette tranche d'âges, des thèmes variés.
Bonus : le texte est écrit assez gros, cela encourage les jeunes lecteurs.



- des illustrations (photos, schémas, dessins) jolis et variés. Une mention particulière pour les schémas très clairs !




Je vous le recommande !

lundi 21 août 2017

Enrichissement du vocabulaire CE


J’ai voulu, par ce manuel, donner à Amaryllis le goût de la belle littérature, lui permettre d’enrichir son vocabulaire.

Il ne s’agit pas d’un manuel d’étude de la langue, ni de compréhension « simple » de textes (cela se fait par ailleurs).

De façon très subjective et arbitraire (c’est moi le chef ! ;-) ), j’ai choisi uniquement des passages qui m’ont touchée, d’une façon ou d’une autre : je sais que j’aurais plaisir à les partager avec A.

Je n’y ai pas inclus de contes (Amaryllis a une imagination débordante, qu’il s’agit de canaliser plutôt que d’enrichir…) ni de littérature jeunesse à proprement parler (je n’ai jamais aimé cela, même enfant. Je garde un mauvais souvenir, par exemple, des « Contes du chat perché » que j’ai trouvés absurdes, ou de « Tistou les pouces verts », qui m’a paru délirant, etc). Amaryllis étudiera des poésies par ailleurs, je n’en ai donc pas non plus prévu ici.
J'ai essayé de varier les auteurs, les époques, les styles, etc

Ce manuel sera étudié au rythme d’une séance par semaine. J’ai donc choisi des extraits littéraires assez courts pour être lus et étudiés dans ce cadre restreint. 
Je travaille par thème, de 3 séances (rarement, 2 ou 4) donc 3 semaines. J’ai essayé de suivre les événements naturels de l’année, notamment les saisons, les intérêts spontanés des enfants (nature, animaux), mais sans chercher à faire de liens avec les autres matières (poésies ou sciences naturelles – leçons de choses).

Pour chaque thème, j’ai prévu :
  •        Pour chaque séance, un ou deux textes à lire (équivalent ½ page), avec narration orale (je n’ai donc pas prévu de questions de compréhension, sauf rarement quand je voulais être sûre de travailler un point particulier). Chaque texte est suivi de l’explication des mots et expressions inconnues ou intéressantes. Il sera précédé, dans la semaine, de 2 mots à chercher dans le dictionnaire (jusqu’à ce qu’elle ait le réflexe de chercher elle-même dans le dictionnaire les mots inconnus.
  •       Apprentissage de vocabulaire et de la construction des phrases
  •        De la lecture expressive : un court passage à lire à voix haute « en mettant le ton »
  •         De l’expression écrite : en général, la première séance demande d’écrire quelques phrases sur un thème donné. La seconde séance est consacrée à l’enrichissement de ces phrases. La troisième séance constitue souvent une appropriation différente, par le dessin, le mime ou autre moyen d’expression.

J’aimerais y inclure, selon l’idée de Grandir près du Châtaigner, l’étude rapide d’une œuvre d’art (peinture ou même musique, je pense notamment aux Quatre Saisons de Vivaldi pour lesquelles Amaryllis a une attirance particulière).

Pour construire ce manuel, je me suis appuyée sur

Pour la mise en page, j’ai choisi d’imprimer une succession de courts livrets A5 thématiques, je trouve le petit format plus maniable pour des petites mains.

Voilà déjà, en avant-goût, les différents thèmes prévus (attention ! les thèmes ne sont pas classés par ordre chronologique ni même logique tout court… pour cela, se référer à ma programmation annuelle générale).


Je pense que je partagerai avec vous ce manuel à la fin de l’année, après utilisation ! J’aurais sûrement l’occasion d’y apporter des corrections, retouches ou approfondissements. Si vous avez très envie de le découvrir dès maintenant, je veux bien partager quelques thèmes, demandez-le moi en commentaires ! 

vendredi 18 août 2017

Planning annuel 2017-18, Cours Elementaire

Pour le planning de l'année, j'ai prévu quelque chose de plus structuré que l'an dernier, en espérant que cela me libérera l'esprit... Je verrais à l'usage ce que ça donne.

C'est un planning hebdomadaire, sachant que l'organisation quotidienne pour Amaryllis sera la suivante :


"étiquette" signifie contrat : 
Contrat Maths mémorisation technique opératoire leçon géométrie histoire pour calculer
Contrat Français Belles pages de français Belles pages de français Etude de la langue Vocabulaire
Contrat CDM histoire géographie sciences naturelles histoire sainte/de l'art

Sur l'idée de Laurence, j'ai introduit des semaines "arc-en-ciel", avec un programme (un peu) allégé.
Les abréviations et catégories correspondent aux différents manuels prévus.

Pour les sciences naturelles, c'est une suggestion de programmation, si les enfants ont une autre idée (constructive), nous ferons autre chose que le programme ; mais avoir prévu des thèmes me permet d'être sûre de faire quelque chose !
 

lundi 17 juillet 2017

Organisation pratique : cahiers et classeurs

Je crois que je vais battre mon record de publications dans un mois 😀. Mais écrire tout cela me permet de mettre mes idées au clair et d'en garder une trace (donc au final, je le fais autant pour moi que pour vous  😅). 

Comment organiser au mieux les traces écrites des leçons et les exercices ?

J'aime les classeurs, car ils permettent d'enlever une feuille trop mal écrite, d'insérer un oubli, mais il est compliqué de trouver des petits classeurs et des petites feuilles (je trouve le format 17x22 plus adapté aux jeunes enfants !). J'utilise donc beaucoup de cahiers !



L'année passée, Amaryllis avait : 
- cahier du jour, où elle notait la date, la dictée, le contrat choisi (noté par moi), "l'histoire pour calculer"
- cahier de poésie
- cahier pour les règles d'orthographe et grammaire
- cahier de conjugaison
- cahier de mots-outils
- cahier pour les opérations
- exercices de français sur des feuilles volantes dans mon classeur de suivi
- classeur pour l'histoire et l'histoire sainte
- pochette cartonnée pour les sciences naturelles, expériences, etc
- un classeur pour l'herbier (commun avec Pervenche)




Pour l'année prochaine, je garde : 
- cahier de poésie 
- cahier pour les règles d'orthographe et grammaire
- cahier de conjugaison
- cahier de mots-outils
- cahier pour les opérations
- classeur pour l'histoire et l'histoire sainte
- les feuilles volantes dans la pochette cartonnée (ou un classeur ?) pour les expériences
- le classeur pour l'herbier




Je vais abandonner le cahier du jour, je change mon fusil d'épaules pour séparer les matières.

Elle aura donc en plus :
- un cahier d'exercices de français et dictées (elle y écrira la date)
- un cahier de rédaction (travaux pratiques, ou commun avec le précédent ? j'hésite encore... )
- un cahier de calcul (histoires pour calculer et opération quand l'autre sera terminé)
- un cahier d'observation de la nature
- un cahier de géographie (résumé et illustration de la leçon)



Pour Pervenche, le problème se pose différemment, Montessori garde très peu de traces écrites. 
Elle travaille avec le cahier Dumont, a un cahier d'opérations et un classeur pour l'histoire et l'histoire.
L'année prochaine, elle aura en plus un cahier de poésie, un cahier d'observation de la nature, un cahier pour les expériences.


Pour le côté pratique, j'achète des cahiers de bonne qualité (Oxford ou Clairefontaine), le stylo glisse mieux, c'est plus beau, pas de mauvaises économies ! Cahier "travaux pratiques" avec une page blanche pour les leçons à illustrer, ou Seyès normal pour les autres.
Pour les cahiers destinés à durer (conjugaison, règles d'orthographe), je prends ceux qui ont une couverture "polypro".




Le cahier d'opérations est un cahier à lignage simple, qu'elles utilisent verticalement : cela permet d'organiser simplement les opérations en colonne. Au début, je repasse les traits selon le code couleur des hiérarchies Montessori, le but étant de se passer de cette aide. 

En ce qui concerne les fournitures, elles ont chacune une pochette de feutres (cadeau des 5 ans), les crayons de couleur sont dans le pot commun (triés par couleur), ainsi que ciseaux et colles et instruments de tracés.
Des craies, une petite ardoise et un chevalet tableau noir sont à leur disposition (et à celle de Serpolet).
Pour dessiner, les formes à dessin Montessori et divers pochoirs. 

jeudi 13 juillet 2017

Bilan de juin et juillet

Enfin les vacances !!

Je crois que je ne les aurais jamais autant appréciées que depuis que nous nous sommes astreints à ce rythme de travail, pourtant assez léger !

Serpolet a bien grandi, il n'est plus du tout un bébé !
Il a découvert la joie des albums photos... mais croit se reconnaître dans chaque bébé ! Je crois qu'il a du mal à imaginer ses grandes sœurs en nourrissons ! Il a commencé à tracer ses premières spirales sur le chevalet à craies.
Je lui ai présenté la première boîte des couleurs.


Il s'endort beaucoup mieux.... depuis que j'ai supprimé la sieste ! Je craignais un peu pour mon moment sacré de solitude, mais il accepte très facilement de jouer dans sa chambre pendant une petite heure.
La "crise des 2 ans" s'annonce : un seul mot est répété régulièrement : "PAS !"... ce qui ne l'empêche pas de faire ensuite ce qu'on lui demande.
Il ne parle toujours pas, mais "chante" de tout son coeur à la Messe ou dans la journée :-)

motricité fine


Pervenche a appris avec beaucoup de joie ses premières poésies, à l'occasion de la fête des pères. Puisqu'elle ne lit pas encore assez bien pour les apprendre seule, je lui lis chaque vers, qu'elle répète jusqu'à le savoir. Elle aura donc l'année prochaine un petit cahier de poésie, où elle pourra illustrer chaque texte appris.
Elle a fini les dictées muettes (à ma façon) et commencera donc en septembre les pochettes bleues des phonèmes.
La technique de l'addition et soustraction en colonne est acquise.
La lecture sera poursuivie pendant toutes les vacances, pour ne pas perdre les acquis !


Amaryllis a repris avec plus d'application la lecture : elle a fini par accepter de répondre à mes questions ou de faire une petite narration (j'avais réalisé il y a quelques semaines qu'elle lisait mécaniquement, sans retenir !). Elle s'y met plutôt volontiers, demandant parfois que je lise mon livre en même temps qu'elle, et lit seule spontanément des albums le soir. Elle devra continuer aussi pendant les vacances.

Nous profiterons des vacances pour cultiver notre jardin, visiter, jouer, etc...



lundi 10 juillet 2017

Français, programme pour le Cours Elémentaire, 2017-18

Je détaille mes objectifs pour le français.

J'attache beaucoup d'importance à cette matière : bien lire, bien écrire et bien s'exprimer me parait fondamental ! 

Après moult réflexions et lectures, voici ce que je pense faire :

Etude de la langue : mon support principal sera "Langue française, cours élémentaire" de Grèzes et Dugers.
Amaryllis en a déjà fait une bonne partie, j'ai relevé les leçons qu'elle n'a pas vu (principalement : temps composés de l'indicatif, compléments circonstanciels) et nous enchaînerons ensuite sur le "Cours Moyen".

Dédicace Spéciale pour "Ecole buissonnière", voici la table des matières et une leçon :





Je ne renie pas "la grammaire structurante" d'Elizabeth Nuyts, mais il s'agit d'une méthode de remédiation, pas d'apprentissage, il n'y a pas assez d'exercices et je suis fatiguée de tous (ou presque) les inventer. Je le consulte cependant attentivement avant toute présentation d'une nouvelle notion.
De même, je ne jette pas le Bled à la poubelle, mais il ne concerne que l'orthographe. J'y piocherai aussi parfois des exercices et les dictées.


- Lecture et compréhension de texte : 
Mon rêve est de construire mon propre manuel, avec des extraits littéraires et belles histoires qui m'inspirent. Mais, soyons raisonnable, cela ne me parait pas possible pour l'instant ! D'une part, le temps va me manquer cet été (j'ai déjà beaucoup à faire !) et d'autre part, je suis novice dans l'instruction d'un enfant, donc je vais apprendre en même temps qu'Amaryllis... et Pervenche pourra peut-être en bénéficier !



Pour cette année, le support de base sera le manuel ancien : Les belles pages de français de Pieuchard et Ferry.

Expression (écrite et orale) :
Pour l'année passée, l'expression orale se faisait avec les narrations et l'expression écrite consistait à décrire des images.
Pour cette nouvelle année, je renforcerai les narrations, la compréhension de texte et je vais mettre l'accent sur l'enrichissement du vocabulaire.
Cet article de Grandir près du châtaigner a été une vraie révélation (merci Caroline !).

Pour cela, je pense combiner des extraits de plusieurs manuels. Je vais préparer cela cet été... en incluant des textes littéraires, par thèmes, suivant mon inspiration. 

Poésie : je vais mettre à jour mon recueil personnel 

Ecriture : nous poursuivons avec les cahiers de Danièle Dumont (pour Pervenche aussi).

Je ne sais pas encore exactement comment cela s'insérera dans la routine et le contrat... à méditer !
Je pense : écriture, dictée, lecture au choix et poésie tous les jours
Dans le contrat hebdomadaire : 2 "compréhension de textes", 1 Etude de la langue, 1 expression

jeudi 6 juillet 2017

Cours Elémentaire, programme général (2017-18)

Je ne vous parle pas de Pervenche, puisqu'avec elle, il n'y a pas de nouveauté, nous continuons Montessori.

Voici ce que j'envisage pour Amaryllis. Je l'ai intitulé Cours Elémentaire, car il me semble qu'Amaryllis est à cheval sur deux niveaux, cette année CP/CE1 et l'année prochaine CE1/CE2... selon les matières. 


Histoire : c'est ici.

Géographie : je vais travailler avec un manuel ancien "Géographie, cours élémentaire" de E. et A. Abraham.
J'ai également le manuel de Pradel et Vincent, assez proche mais dont la progression me plaît moins. Il me servira pour compléter l'autre éventuellement.
Pour le choix du manuel, je n'ai pas autant réfléchi que pour celui de français, on me l'a proposé, je l'ai comparé à celui que j'avais déjà et à celui de la Librairie des Ecoles, il m'a plu donc je l'ai pris !



Expériences : pas de manuels, il faut que je réfléchisse à un programme...

Sciences naturelles : je voudrais développer leur sens de l'observation au jardin avec un cahier et l'almanach des saisons, de René Mettler.




Mathématiques

- mémorisation : de façon très basique, avec les Cartatoto.

- technique opératoire de la multiplication et de la division : Montessori (à travailler cet été), avec le support des livres Elisabeth Nuyts.

- problèmes (que nous appelons de façon plus positive, des "histoires pour calculer"). J'ai là encore, un manuel ancien : Le calcul au cours élémentaire, Draux (comme pour la géographie, on me l'a proposé, il m'a plu et je l'ai pris. Je cherchais plus des idées de problèmes qu'une réelle progression).

- géométrie : a priori, ce cahier de la collection "Connaître" chez Hatier (j'en ai examiné plusieurs, si mon retour d'expérience vous intéresse, je le publierai) et également Montessori (à travailler... ça aussi !)

- logique : la matière préférée d'Amaryllis ! Elle va continuer les jeux de la méthode Lyons (j'ai extrait les chapitres de logique) et il faut que je cherche autre chose pour la suite !

Français

Çà, c'est le gros morceau, à la fois par l'importance naturelle que j'y attache (bien lire et bien s'exprimer me paraît essentiel !) et parce que ce domaine est éloigné de ma formation initiale.
Voir l'article détaillé à ce sujet

- Etude de la langue : mon support principal sera "Langue française, cours élémentaire" de Grèzes et Dugers (une ancienne version, bien sûr). 

- Lecture et compréhension de texte : Les belles pages de français de Pieuchard et Ferry. 

- Enrichissement du vocabulaire et expression : après moult réflexions, je pense combiner des extraits de plusieurs manuels. Je vais préparer cela cet été, selon les deux autres manuels.

- Poésie : je vais mettre à jour mon recueil personnel et esquisser un programme pour l'année. 

- Ecriture : nous poursuivons avec les cahiers de Danièle Dumont (pour Pervenche aussi).


Conclusion : vous voyez que j'ai renoncé en grande partie à Montessori... par la force des choses, parce que je n'ai pas le temps de m'approprier le programme 6-9 ans comme je l'avais fait pour le 3-6 ans ni de fabriquer le matériel, que ce n'est pas facilement adaptable en IEF, qu'Amaryllis a besoin d'un travail très cadré. 
Je conserve bien sûr le matériel de mathématiques, qui est irremplaçable à mes yeux et je voudrais approfondir l'étude de la géométrie (ce qui est prévu au cycle 2 officiel me parait assez léger !).

lundi 3 juillet 2017

Bilan de l'année écoulée et souhaits pour l'an prochain

Ouf, c'est fini... ou presque, il reste encore une semaine travaillée, puis une semaine de demi-travail. 



Cette année aura été très importante pour cadrer la routine de travail, prendre des bonnes habitudes : nous travaillons quatre jour par semaine, de 9h30 à 12h et de 14h30 à 15h30 (environ). Je continue sur le même rythme l'an prochain. 
Le mercredi est réservé aux activités : caté, danse. L'année prochaine, Amaryllis souhaiterait commencer le piano (ce qui inclut un cours de solfège) et remplacer, pour un an, la danse par la natation. Pervenche continue la danse.

Nous continuons à travailler dans notre salle d'activités (je réfléchis - encore une fois ! - à une réorganisation des étagères), parfois dans la salle à manger ou même dehors, quand la météo s'y prête. 

Pour l'organisation des moments de travail formel, nous sommes arrivés il y a quelques semaines à un équilibre qui me parait bon et que je poursuivrai donc en septembre : pour chacune des filles, alternance de travail dirigé (avec moi), travail en autonomie (relative...) et courte pause. Il est essentiel qu'elles ne fassent pas leur pause en même temps, pour éviter trop de difficultés à se remettre au travail. De plus, cela me permet de travailler tranquillement avec l'une des deux. 
Je profite des "trous" pour faire une petite activité avec Serpolet (qui ne manque pas de venir régulièrement sur mes genoux réclamer un câlin). 

Théoriquement, je commence la journée par une lecture+narration, il faut que j'arrive à m'y tenir (quand elle saute, c'est par manque de rapidité des filles à se préparer...). 



Chacune des filles a un contrat hebdomadaire et une routine quotidienne, affichés au-dessus de leur bureau dans une pochette plastifiée : cocher à fur et à mesure les tâches réalisées nous permet de suivre l'avancement de leur travail.




Bilan pour Amaryllis (7 ans fin mai)


Sa routine quotidienne, en juin, comprend : 
- pour le français : 
* 10 minutes de lecture (avec questions : elle a renâclé devant cet exercice, mais j'ai réalisé - avec horreur - qu'elle lisait sans faire l'effort de se souvenir... donc sans plaisir), 
* une dictée (2 ou 3 phrases)
* chercher un mot dans le dictionnaire
* conjuguer un verbe à l'oral
* écriture
* poésie

- pour les mathématiques : 
* calcul mental
* un problème
* une opération posée
* calcul en ligne
* logique

pour mémoire, en septembre, c'était 15 minutes de lecture qui se transformaient plutôt en 30 minutes de négociation à chaque mot .... puis péniblement copier une phrase (encore 30 minutes) et faire un petit calcul (30 minutes). Ensuite j'étais épuisée ! 

Son contrat hebdomadaire donne pour chaque jour : une activité de français (étiquette bleue), une de maths (étiquette verte) et une de "découverte du monde" ((étiquette jaune).

étiquettes du contrat

En juin, cela donnait : 
- français : expression écrite, grammaire, orthographe, conjugaison
- maths : problèmes, technique opératoire, mémorisation, géométrie
- DDM : histoire, géographie, et selon les semaines, histoire sainte ou histoire de l'art, sciences naturelles, expériences

Le plus dur pour Amaryllis ne sont pas les apprentissages scolaires, elle comprend vite, mais d'apprendre à s'auto-discipliner, éduquer sa volonté, persévérer, ... :-)

Objectifs pour l'année prochaine :
- approfondir la lecture/compréhension,
- gagner en autonomie et en rapidité (elle déteste le minuteur mais je pense que je vais le ressortir...).
- commencer la géographie formelle
Sur la forme, nous gardons le principe des étiquettes-contrat avec une routine quotidienne qui évolue de mois en mois. 

Pervenche

Bilan pour Pervenche  (5 ans mi-avril)

Sa routine quotidienne, en juin, comprend : lecture, écriture.graphisme, sensoriel, langage
Son contrat est : DDM, calcul (serpent, mémorisation, technique opératoire, dictées de nombre sans écrire). 

Ce fut une année riche pour elle, apprendre à lire, à lire l'heure, commencer une activité (danse, caté).
Objectifs pour l'année prochaine : lecture et graphisme! 




Bilan pour moi (et je ne vous dis pas mon âge 😉!)

Je suis contente d'avoir réussi à mettre en place un rythme de travail. Il n'a pas été facile de gérer cela, notamment la grande force de caractère d'Amaryllis et la non-activité naturelle de Pervenche, mais il me semble que nous avons toutes progressé. 
Très important : prévoir une activité manuelle peu encombrante et qui demande peu de concentration (enfiler des perles, petite couture) : cela me permet d'avoir moi aussi mon travail et d'être moins dans l'attente vis à vis des filles. 

Pour l'année prochaine, je voudrais préparer plus en avance les différents travaux, notamment le français pour Amaryllis et l'histoire. Cela va me demander du travail cet été et notamment pour revoir mon choix de manuels mais cela me simplifiera la tâche au quotidien et me libérera l'esprit.

J'aimerais réaliser plus d'expériences scientifiques (avec dessins d'observation) également les encourager à noter leurs observations du jardin pour tenir un almanach.