lundi 17 juillet 2017

Organisation pratique : cahiers et classeurs

Je crois que je vais battre mon record de publications dans un mois 😀. Mais écrire tout cela me permet de mettre mes idées au clair et d'en garder une trace (donc au final, je le fais autant pour moi que pour vous  😅). 

Comment organiser au mieux les traces écrites des leçons et les exercices ?

J'aime les classeurs, car ils permettent d'enlever une feuille trop mal écrite, d'insérer un oubli, mais il est compliqué de trouver des petits classeurs et des petites feuilles (je trouve le format 17x22 plus adapté aux jeunes enfants !). J'utilise donc beaucoup de cahiers !



L'année passée, Amaryllis avait : 
- cahier du jour, où elle notait la date, la dictée, le contrat choisi (noté par moi), "l'histoire pour calculer"
- cahier de poésie
- cahier pour les règles d'orthographe et grammaire
- cahier de conjugaison
- cahier de mots-outils
- cahier pour les opérations
- exercices de français sur des feuilles volantes dans mon classeur de suivi
- classeur pour l'histoire et l'histoire sainte
- pochette cartonnée pour les sciences naturelles, expériences, etc
- un classeur pour l'herbier (commun avec Pervenche)




Pour l'année prochaine, je garde : 
- cahier de poésie 
- cahier pour les règles d'orthographe et grammaire
- cahier de conjugaison
- cahier de mots-outils
- cahier pour les opérations
- classeur pour l'histoire et l'histoire sainte
- les feuilles volantes dans la pochette cartonnée (ou un classeur ?) pour les expériences
- le classeur pour l'herbier




Je vais abandonner le cahier du jour, je change mon fusil d'épaules pour séparer les matières.

Elle aura donc en plus :
- un cahier d'exercices de français et dictées (elle y écrira la date)
- un cahier de rédaction (travaux pratiques, ou commun avec le précédent ? j'hésite encore... )
- un cahier de calcul (histoires pour calculer et opération quand l'autre sera terminé)
- un cahier d'observation de la nature
- un cahier de géographie (résumé et illustration de la leçon)



Pour Pervenche, le problème se pose différemment, Montessori garde très peu de traces écrites. 
Elle travaille avec le cahier Dumont, a un cahier d'opérations et un classeur pour l'histoire et l'histoire.
L'année prochaine, elle aura en plus un cahier de poésie, un cahier d'observation de la nature, un cahier pour les expériences.


Pour le côté pratique, j'achète des cahiers de bonne qualité (Oxford ou Clairefontaine), le stylo glisse mieux, c'est plus beau, pas de mauvaises économies ! Cahier "travaux pratiques" avec une page blanche pour les leçons à illustrer, ou Seyès normal pour les autres.
Pour les cahiers destinés à durer (conjugaison, règles d'orthographe), je prends ceux qui ont une couverture "polypro".




Le cahier d'opérations est un cahier à lignage simple, qu'elles utilisent verticalement : cela permet d'organiser simplement les opérations en colonne. Au début, je repasse les traits selon le code couleur des hiérarchies Montessori, le but étant de se passer de cette aide. 

En ce qui concerne les fournitures, elles ont chacune une pochette de feutres (cadeau des 5 ans), les crayons de couleur sont dans le pot commun (triés par couleur), ainsi que ciseaux et colles et instruments de tracés.
Des craies, une petite ardoise et un chevalet tableau noir sont à leur disposition (et à celle de Serpolet).
Pour dessiner, les formes à dessin Montessori et divers pochoirs. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire